Circuit électrique

Publié le par Olivier

La restauration du Vespa ACMA 1956 touche à sa fin et j'entre dans la phase de fiabilisation. Les premiers constats sont que l'allumage ne semble pas parfait et que l'éclairage ne fonctionne pas correctement :

- Ampoule arrière allumée en permanence et fini par griller après plusieurs kms.

- Aucune ampoule ne fonctionne à l'avant.

- Klaxon faiblard

Après une rapide vérification les filaments de l'ampoule 3 ergots (code/phare) sont coupés et le modèle ne semble pas correspondre (12v 36/45w). L’ampoule navette arrière est clairement grillée le verre est complètement noirci (6v 7w).

Concernant l’ampoule arrière, la lecture de quelques forum me confirme que le problème d’ampoule qui grille semble récurant, surtout si l’ampoule code/phare n’est pas allumé. Certain préconise donc de ne pas utilisé la veilleuse et d’utilisé soit le feu de croisement (code) ou le feu de route (phare). D’autre préconise une ampoule arrière moins puissante.

caracteristiques ampoules vespa acma

Pour ma part je décide de m’intéressé de près aux documentations technique de l’époque. L’ampoule code/phare recommandée est 6v 25/25w et de manière surprenante 12v 7w pour l’ampoule navette arrière.

Je remplace donc les ampoules défectueuses et réalise un nouveau test non concluant pour l’éclairage avant toujours rien qui s’allume. Avec mon testeur je vérifie les continuités entre le commutateur et les ampoules qui s’avèrent bonne, toutefois la continuité sur les masses ne l’est pas. En fait le guidon est complètement isolé du reste du châssis. Je crée donc un lien de masse avec un fil électrique et 2 cosses entre le châssis et le guidon.

Avec ce changement les ampoules avant fonctionnent de manière plus ou moins lumineuse en fonction de la position sur le commutateur et le klaxon à retrouvé de la voix.

En Résumé :

Position 0 sur le commutateur : Feu arrière très lumineux.

Position 1 sur le commutateur : Feu arrière très lumineux et veilleuse avant lumineuse.

Position 2 sur le commutateur : Feu arrière peu lumineux et code lumineux.

Position 3 sur le commutateur : Feu arrière et phare très peu lumineux.

Tout ceci ne me parait pas satisfaisant, je décide donc de creuser le sujet, mais la documentation n’est pas très foisonnante en particulier sur le commutateur.

Schéma électrique :

schema electrique vespa acma 56

Notice technique applicable à partir de 56 :

commutateur vespa acma 56

Notice d’utilisation de 55:

notice utilisation commutateur

J’ouvre le couvercle du commutateur pour faire le point sur le câblage et pousse l’analyse jusqu’au démontage complet pour comprendre les points de contact en fonction des positions. J’en déduis donc le tableau ci-dessous à gauche. Ce tableau me permet de comprendre le comportement imparfait actuel :

-          En toutes positions le feu arrière est alimenté par 1 ou 2 bobines Basse Tension. Ce problème fait l’objet d’une remarque sur les notices techniques. La solution proposée est d’inverser les lamelles 3 et 1 dans le commutateur.

-          En position 3 le feu de route éclaire faiblement. En fait on s’aperçoit que les bobines BT n°1 et n°2 sont couplées en position 1 et 2 mais en position 3 seul la bobine n°1 alimente l’ampoule de 25w. Pour solutionner ce problème, j’ai suivi les instructions de la notice d’utilisation qui dit :

  • en position 0, aucun éclairage
  • en position 1, code + feu AR
  • en position 2, phare + feu AR
  • en position 3, veilleuse AV + feu AR

Mes raccordements de lamelle correspondant Feu de route, code et veilleuse AV sont à revoir.

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous à droite le câblage définitif du commutateur. J’ai effectué un test et maintenant tout fonctionne correctement.

resultat position commutateur

J’ai toutefois rencontré un problème lié à la qualité de refabrication du commutateur. La pièce en cuivre permettant de faire la mise à la masse du circuit d’allumage pour l’arrêt moteur, n’est pas ajuster à la forme du corps du commutateur. Cette dernière peut donc légèrement tourner et faire masse sur certaine élément du commutateur. J’ai donc ajouté une rondelle éventail sur la vis de fixation.

 

J’espère que cet article pourra aider des passionnés de véhicule anciens à solutionner d’éventuels problèmes électriques rencontrés sur leur monture. Il me reste maintenant à régler mon problème d’allumage récalcitrant, cela fera l’objet sans-doute d’une prochaine publication.

Publié dans Vespa Acma 1956

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article